Tout sur le Tibet !

Parrainage d'enfants

Culture
Géographie
Histoire
Habillement
Cuisine
Religion
---------------
Médecine
Les Quatre Tantras
Principes
Diagnostic
Traitement
---------------
Langue
Écriture
Alphabet
---------------
Salut
Proverbes
Humour
Annuaire

A propos
Historique
Partenaires
Lien
Livre d'Or
Recommandation
Newsletter
Sondage
Contact
Membres

Solidarité




Proverbes du Tibet



Quand deux sages confrontent leurs idées, ils en produisent de meilleures ; le jaune et le rouge mélangés produisent une autre couleur.

Quand tu arrives en haut de la montagne, continue de grimper.

Une fois au sommet, ne t'arrête pas, continue...

Les chiens n'aiment pas le bâton, les hommes n'aiment pas la vérité.

Lorsqu'il est libre, l'esprit est naturellement serein, de même que l'eau non agitée est par nature limpide et claire.

Si l'eau n'est pas agitée, elle devient claire.

Mange selon la hauteur de ton sac à provisions, marche selon la largeur de ton pas.

La liane parvient au sommet d'un grand arbre en s'appuyant sur lui.

Apprends comme si tu devais vivre pour toujours et vis comme si tu devais mourir ce soir !

Le sentier est unique pour tous, les moyens d'atteindre le but varient avec le voyageur.

Le voyage est un retour vers l'essentiel.

Le voyage apprend la tolérance.

Si tu vois un péché chez ton frère, dépêche-toi de l'enlever de ton coeur.

Lorsque le disciple est ‘mûr’, le maître apparaît.

Le lait des qualités spirituelles ne naît pas au sommet du rocher de l’orgueil.

Le sage ne joue jamais à saute-licorne.

Le sage ne joue jamais à saute-mouton avec une licorne.

Quand un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter est inutile.

Si un problème a une solution, alors il est inutile de s'inquiéter; s'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien.

Si un problème peut être résolu, ce n'est pas la peine d'être malheureux. Si un problème ne peut pas être résolu, être malheureux n'y changera rien.

Si tu ne peux le combattre, embrasse ton ennemi.

Marche au même pas que le temps et à la même allure que lui.

Si le col est haut qui commande l'accès à la vallée, seul viendront les meilleurs amis ou les pires ennemis.

Dans ces hautes vallées ne peuvent pénétrer que les armées ennemies et les meilleurs amis.

Si vous voulez savoir ce que vous étiez dans les vies antérieures, regardez ce que vous êtes actuellement ; si vous voulez savoir ce que vous deviendrez dans les vies futures, regardez ce que vous faites maintenant.

Celui qui a le plus de qualités est comme un arbre chargé de fruits dont les branches s’inclinent près du sol.

La parole doit être vêtue comme une déesse, et s'élever comme un oiseau.

Tout le monde meurt mais personne n’est mort.

Un cheval qui court trop tombera malade ; un homme qui reste trop inactif tombera malade.

J'ai regardé au loin. J'ai vu quelque chose qui bougeait... Je me suis approché, j'ai vu un animal... Je me suis encore approché, j'ai vu un homme... Je me suis encore approché, et j'ai vu que c'était mon frère...

Un jour en marchant dans la montagne, j'ai vu un animal. En m'approchant, j'ai vu que c'était un homme. En arrivant près de lui, j'ai vu que c'était mon frère.

Un jour, en marchant dans la montagne, j’ai vu une bête. En m’approchant, je me suis aperçu que c’était un homme. En arrivant près de lui, j’ai vu que c’était mon frère !

L’autre jour je me promenais en montagne lorsque je vis une bête, en m’approchant je m’aperçus que c’était un homme, en arrivant près de lui je vis que c’était mon frère.

Je vis quelque chose au loin et je crus que c'était un animal. Je m'approchai et m'aperçus que c'était un homme. Je m'approchai encore et je compris que c'était mon frère.

Ce que l’on ne prend pas le temps de faire, le temps ne le respecte pas.

C'est toujours le plus mauvais danseur qui se plaint de la pente de la colline.

Ce n'est pas le paysage qui est petit, c'est la fenêtre par laquelle on le regarde.

C'est l'instant présent et la personne située en face de moi qui, toujours, comptent plus que les autres.

Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

Seul le chemin connaît le voyageur.

Le bien parle en chuchotant, le mal vocifère.

On n’essaye pas de fixer une corne de yack sur une tête de mouton.

Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ferme les yeux pour ne pas voir.

Ne permets pas aux évènements de ta vie quotidienne de t'enchaîner mais ne te soustrais pas à eux.

Bavardage est écume sur l’eau, action est goutte d’or.

Nos mains existent pour que notre âme ne demeure pas silencieuse.

Vaut mieux allumer une chandelle que de maudire l'obscurité.

Diffuser les informations, c'est les multiplier.



Tout ce qu'il faut savoir pour Parrainer un enfant

Les Corrigés du Web, référencement, positionnement de sites, échanges de liens © 2005-2016   René Claude   Design d'après Evert's Photo Gallery 353921 visites. 1 en cours.